Breaking News

Le terminal de paiement électronique, un moyen d’encaissement facile et rapide

Un terminal de paiement électronique (ou TPE) est un équipement qui permet d’encaisser les paiements via une carte bancaire. Le paiement électronique est de plus en plus utilisé, notamment pour son côté pratique et rapide. La carte bancaire est placée dans un lecteur muni de capteurs afin d’effectuer la transaction : l’opération est enregistrée dans l’appareil, le compte bancaire du client est débité et le compte du commerçant est crédité. Il existe plusieurs sortes de TPE : fixes, mobiles, semi-mobiles, à infra-rouge…Le choix dépend de la nature de l’activité du commerce. Voici quelques informations sur le sujet.

Comment fonctionne un terminal de paiement électronique ?

L’utilisation d’un terminal de paiement électronique ne peut pas se faire sans une domiciliation de la carte bancaire qui est associée à un compte professionnel. Un particulier ne peut donc pas posséder un TPE à des fins personnelles. Le TPE peut lire différents types de cartes :

  • Les cartes à puces, qui sont insérées dans le lecteur afin que le client puisse composer son code confidentiel

  • La carte à piste (ce sont généralement les cartes étrangères comme American Express)
  • Certains TPE peuvent débiter une carte sans qu’elle ne soit insérée : grâce à la technologie NFC, le paiement se fait sans contact. Il suffit d’approcher la carte bancaire afin qu’elle soit détectée par l’appareil, mais cela convient pour des petits montants, ils sont depuis peu plafonnés à 50 euros.

Pour chaque paiement, une demande d’autorisation est envoyée à la banque du détenteur de la carte bancaire. La transaction est ensuite enregistrée dans le TPE et en fin de journée, la télécollecte est effectuée : l’argent accumulé virtuellement dans l’appareil est transmis vers le compte bancaire de l’établissement. Que ce soit pour les demandes d’autorisation ou pour la télécollecte, le TPE doit se connecter au serveur bancaire :

  • Via une ligne téléphonique analogique traditionnelle (RTC) : il s’agit de la solution la moins intéressante, car les communications restent à la charge du commerçant à chaque appel. Ce type de communication n’entre pas dans les forfaits téléphoniques, ce sont des numéros surtaxés, qui peuvent vite faire grimper la facture !

  • Via le réseau GPRS
  • Via une ligne ADSL

Comment choisir un TPE ?

Le terminal de paiement électronique doit être choisi avant tout en fonction de la nature de l’activité du commerce (qui peut être sédentaire, nomade, ou même saisonnier). Il existe plusieurs types de TPE :

  • Les TPE fixes, ou terminaux de comptoir : ils sont branchés sur secteur, et sont adaptés pour un encaissement sur place (boulangerie, salon de coiffure, épicerie…).

  • Les TPE portables ou sans-fil d’intérieur : ils peuvent être transportés, mais doivent rester à proximité d’un réseau Wifi ou Bluetooth. Ils conviennent aux encaissements dans un périmètre assez restreint (un petit magasin, un restaurant pour le paiement à la table…)

  • Les TPE mobiles ou sans-fil nomades : ils sont plus autonomes qu’un TPE portable. En effet, ils fonctionnent à l’aide des réseaux mobiles 3G ou 4G et peuvent être facilement transportés. Ce type TPE est parfaitement adapté aux activités comme les taxis, les commerces itinérants (comme un Food Truck par exemple), les salons et expositions et ne nécessitent pas de rester connecté à un réseau internet ou à une ligne téléphonique fixe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *