Breaking News

Les risques avec le métier de plombier

L’installeur sanitaire ou le plombier installe, met en service, assure l’entretien de toutes les installations sanitaires, des tuyauteries d’eau, sur des chantiers de bâtiments neufs, en réparation ou en rénovation, dans des logements individuels, dans des immeubles d’habitation ou de bureau, dans des constructions commerciales et industrielles. Il y a des plombiers qui se spécialisent dans une seule activité, mais il y en a d’autres qui sont polyvalents et font aussi le métier de chauffagiste. Les techniques de dépose, d’assemblage, de façonnage, de pose des tuyauteries des appareils sanitaires et d’eau courent beaucoup de risque. Si on répare aussi les installations électriques dans un milieu humide, il se peut qu’il y ait un incendie. Les plombiers sont exposés à plusieurs risques tout au long de leur travail.

 

Les risques physiques d’un plombier

 

Les différentes interventions d’entretien ou d’installation des plombier yvelines utilisent des manutentions manuelles très lourdes de matériels encombrants (installation et transport de baignoires, de lavabos, d’évier, de bidets, de tuyaux, de w.c., de cuvette…) et aussi des contraintes posturales pour des positions inconfortables (courbé, à genoux, couché, en tension, accroupie…), et souvent dans des endroits peu éclairés, restreints (vides sanitaires, sous-sols, excavations, fouilles) accompagnés d’une forte invitation des membres supérieurs (bras en l’air ou tendus, assemblages d’éléments par vissage).

Ainsi, il en découle l’apparition de maladies ostéo-articulaires fréquentes : douleurs cervicales, tendinites de l’épaule, du coude, hygroma de genou engendré par des microtraumatismes répétés avec les postures prolongées au niveau du genou. Il se peut aussi qu’une déchirure méniscale puisse arriver avec un faux mouvement du genou ou la torsion en pivot.

En outre, beaucoup d’accidents se produisent au plombier yvelines à cause :

  • Des chutes en plain-pied sur des sols glissants, inégaux, ou des chutes en hauteur, ou d’objet depuis une échelle, un escabeau ou un échafaudage.
  • Une opération de cintrage, de coupe de tuyaux
  • Une opération de soudure
  • Une opération de saignée pour poser une tuyauterie encastrée, de percement des sols ou des murs via l’utilisation d’outillages pneumatiques vibrants (brise-béton, perforateur) de machines portatives (tronçonneuse à disques, perceuse…)

Il en découle des plaies et contusions cutanées, entorses, fractures, corps étranger dans l’œil, écrasements des membres, brulures…

 

Les risques chimiques d’un plombier

 

Les menaces potentielles avec l’utilisation de produits chimiques présentent aussi des risques importants.

  • Les prestations sur matériaux à base de plomb (ancienne canalisation), sur des matériaux avec amiante (flocage, calorifuge…), de la silice (découpe béton), des HAP ou hydrocarbures aromatiques polycycliques (découpe tuyauterie enduite au vernies de protection avec de braie de houille), expose à la fumigation de poussière, qui au contact d’agents cancérogènes conduisent à de grosses maladies pulmonaires (silicose, asbetose), ou encore, des cancers de la plèvre, de la peau ou du poumon qui peuvent se voire très longtemps après l’exposition. Au cours de la première moitié du XXe siècle, on utilisait le plomb pour faire la canalisation d’eau. Et de nos jours, il y a encore des plusieurs kilomètres de canalisations en plomb dans les habitations individuelles et immeubles anciens, colonnes montantes, descendantes et dans le branchement d’un compteur… En outre, les découpages au chalumeau des matières plombifères durant les travaux de réfection causent un dégagement de fumées qui forment une particule qui contient du plomb et des risques d’intoxications chroniques.
  • Quand le plombier yvelines applique un solvant comme les colles PVC… ou avec deux composants de résines époxy…, le dégraissage de matériels, de matériaux, de surfaces, l’utilisation de COV ou composé organiques volatils. Avec leur volatilité, les vapeurs qu’ils produisent et que les plombiers utilisent sont dans des concentrations élevées au milieu dans lesquels ils travaillent. Cela induit une exposition respiratoire et cutanée : pour l’inhalation de COV (surtout les solvants), ils pénètrent dans les poumons et vont directement dans le sang, ensuite dans le cerveau et dans le cœur, ce qui induit aussi des irritations de la gorge, des yeux, des organes respiratoires, des troubles digestifs et cardiaques.
  • Le plombier utilise plusieurs produits et procédés afin de déboucher les canalisations entraînant un effet corrosif pour la peau. Les fumées de soudages sont irritantes et toxiques. Elles sont aussi responsables des effets pathologiques importants : les effets respirations aigus, chroniques après une exposition prolongée et régulière.
  • Les produits qu’utilise un plombier yvelines provoquent des allergies cutanées et respiratoires comme l’eczéma, l’urticaire, la rhinite et l’asthme. Les espaces confinés et clos avec des déversements d’eaux usées, des fuites accumulent, par ailleurs, des gaz de fermentation toxiques surtout l’hydrogène sulfuré.

 

Les risques biologiques d’un plombier

 

Les espaces confinés, humides, près des réseaux d’égouts ou des locaux à ordures ménagères, dans les caves, les sous-sols, les vides sanitaires insalubres où se repèrent les canalisations sont propices à une prolifération de rats et d’agent infectieux. Une journée ou séjour prolongé dedans, le contact à de l’eau usée, les sanitaires qui contiennent des micro-organismes exposent tous le plombier à de grands agents biologiques toxiques :

  • Avec une possibilité de contamination cutanéo-muqueuse, digestive ou pulmonaire qui provoquent de diarrhées, de sinusites, de nausées, d’infestations parasitaires, de digestives à l’origine de sinusites, d’hépatites, de tétanos
  • Ou encore de l’affection virale ou leptospirose pour les installations près des ordures ménagères que les rats atteignent facilement.La leptospirose est communiquée par les déjections et les urines du rat qui souillent les eaux. Les symptômes sur le plombier yvelines sont la fièvre, les douleurs musculaires, de la fièvre, de la céphalée pour atteindre la viscérale et l’hépatique.
  • Ou de la légionellose, une maladie pulmonaire que l’on contracte pour entretenir la conduite d’eau chaude.

 

Dur est le travail d’un plombier, ce n’est pas tout le monde qui peut le faire. On ne doit pas faire soi-même les autres travaux de plomberies. On ne doit pas s’aventurer dans un milieu qu’on ne connaît pas, ou qu’on ne maîtrise pas. En effet, les plombiers sont équipés de matériels compatibles pour faire face aux différents risques. Il ne faut pas courir le risque parce qu’il se peut qu’on aille avoir de grave problème de santé.Pour tout problème de tuyauterie, il vaut mieux appeler un plombier spécialiste directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *