Breaking News

Comment devenir un opérateur de saisie ?

Comment devenir un opérateur de saisie

L’opérateur de saisie est un professionnel du clavier d’ordinateur. Il saisit des documents manuscrits ou enregistrés ainsi que des informations destinées à alimenter des bases de données sur un micro-ordinateur. Si on envisage d’exercer ce métier, il faudrait connaître certains points très importants.

Description du métier d’opérateur de saisie

Le métier d’operateur de saisie de données a remplacé l’ancienne dactylo en intégrant de nouvelles compétences. Le professionnel a pour mission de classer, de pointer et de vérifier tous les documents nécessaires à la saisie des informations. Pour réaliser avec efficacité l’enregistrement des données alphanumériques, comptables ou numériques d’une entreprise, il doit utiliser des outils informatiques très performants. Après, dans le travail d’un opérateur de saisie, il est possible aussi de trier et distribuer les courriers, de gérer les commandes ainsi que les stocks de fournitures de bureau. Ces tâches ne sont effectuées qu’en fonction de la taille de l’entreprise.

En ce qui concerne le lieu de travail de ce spécialiste, cela peut être dans un bureau ou en centrale de saisie au sein de grandes entreprises et les PME. Mais, l’opérateur de saisie peut également travailler dans une agence externe ou encore par le biais du télétravail autrement dit à domicile.

Les qualités demandées pour devenir un opérateur de saisie

Pour envisager de devenir un opérateur de saisie, il faudrait posséder des compétences plus variées que la dactylographie. Il faut être très performant et très rapide dans la saisie de données. L’objectif est de satisfaire tous les besoins des clients. En effet, il faut se plier aux impératifs de production comme les délais et le nombre. On doit être capable de maîtriser les outils de bureau et de transcription comme le Microsoft Office… Ensuite, ce métier exige aussi d’avoir la capacité de réaliser l’enregistrement de données par numérisation de document, par saisie en masse et par scannérisation de document. Il faut donc maîtriser toutes les techniques de numérisation.

En outre, le travail d’opérateur de saisie implique également d’avoir un bon esprit de synthèse et d’analyse, de savoir rédiger des comptes rendus et d’être polyvalent. Et le plus important est de maîtriser la langue française. Il faut éviter à tout prix les fautes d’orthographe et de grammaire. Ces dernières ne sont pas tolérées, car elles peuvent nuire à la réputation de l’entreprise.

Suivre des formations pour exercer le métier d’opérateur de saisie

Pour devenir un opérateur de saisie, il est impératif de suivre quelques formations. En premier lieu, il faut réaliser un Bac pro secrétariat qui se prépare en 3 ans après un CAP ou la classe de 3e dans les établissements privés ou dans les lycées professionnels. Après, il faudrait également suivre une formation de secrétaire polyvalente ainsi qu’une spécialité secrétariat bureautique permettant de développer les compétences.

Par ailleurs, certaines personnes décident également de passer le Bac STG. Toutefois, cette formation est censée mener vers des fonctions plus importantes au sein d’une entreprise. Enfin, il faut aussi avoir une formation dans le domaine de la gestion et de l’administration.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *