Breaking News

Tout savoir sur le métier d’antiquaire

Un antiquaire c’est un passionné d’art qui a connaissance des objets anciens, tels que les œuvres d’art, les meubles, les bibelots, des bijoux, etc. Si vous avez des objets anciens, n’hésitez surtout pas à faire appel à l’expertise d’un antiquaire. Ce dernier se charge de valoriser, de vendre, d’acheter divers objets anciens. Toutefois vous ne devez surtout pas confondre un antiquaire et un brocanteur. En effet, ce sont deux professions différentes. Nous allons parler dans cet article tout ce qu’il a à savoir sur le métier d’antiquaire : quelle est la formation à suivre pour devenir antiquaire ? Qu’est-ce qu’un antiquaire ? Quelles sont les qualités à avoir pour devenir antiquaire ?

Qu’est-ce qu’un antiquaire ?

Un antiquaire est d’abord une personne qui connait de l’histoire de l’art. C’est un passionné d’histoire, d’objets anciens. Grâce à ses connaissances en art et en antiquité, cet antiquaire dans le 91 par exemple,  est dans la capacité de reconnaître rapidement l’authenticité d’un objet et avec son expertise il peut facilement connaître la valeur de l’objet convoité à l’achat et connaître la somme qu’il peut récupérer en le revendant. L’antiquaire c’est un touche à tout, et pour généraliser c’est un marchand d’ « antiquités ». Ce dernier est toujours à l’affût de divers objets pour amateurs d’art. Un vrai antiquaire saura reconnaître une pièce fausse, de contrefaçon. Contrairement  au brocanteur, un antiquaire effectue des travaux qui consiste à remettre en état et tente de restaurer l’objet avant sa revente. En gros un antiquaire, c’est un professionnel en culture et en commerce.

Quelles sont les qualités à avoir pour devenir antiquaire ?

Si vous souhaitez changer de vie et devenir antiquaire, vous devez avoir les qualités suivantes :

Il faut que vous soyez un passionné d’art, de toutes sortes d’objets anciens. Sans cette passion, vous risquerez de fermer boutique. Vous devez également être curieux. Vous devez aussi avoir le goût de l’aventure, voyager, visiter divers lieux : musée, église, galerie d’art, etc. Cela est nécessaire pour que vous puissiez entretenir votre culture. En plus de cela, vous devez vous faire un carnet d’adresses, vous devez vous mettre en relation avec des personnalités influentes afin de vous faire connaître. Il est à noter que dans une boutique d’antiquaire, la clientèle est rare. D’ailleurs, la réputation d’un antiquaire se bâtit par bouche-à-oreille.

Ainsi, libre à vous de lancer dans ce domaine. Mais d’habitude, un antiquaire en France, c’est un métier qui se transmet de génération en génération. En gros, c’est comme une tradition chez les grands antiquaires.

Quelles sont les formations pour devenir antiquaire ?

Avant il n’y en avait pas, cela se faisait par passion et comme nous l’avons dit tout en haut, le métier se transmet de génération en génération tout comme les connaissances. Vous n’étiez pas issu de famille d’antiquaire, à l’époque, vous pouviez vous former sur le tas auprès d’antiquaires professionnels et c’est valable aussi à nos jours. Pour devenir un antiquaire digne de ce nom, il est conseillé de suivre des formations en art et en histoire de l’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *