Breaking News

Les démarches à faire en cas de décès

demarches deces notaires

Faire face au décès d’un proche n’a jamais été facile. Entre la perte et la séparation, il faudra également se charger des différentes démarches administratives nécessaires en cas de décès. Alors si vous vivez ce moment difficile et que vous ne savez pas par où commencer, voici quelques démarches que vous devrez faire.


Déclarer le décès

Que le défunt soit décédé à l’hôpital, dans une maison de retraite ou à la maison, vous devrez toujours déclarer le décès afin que cela soit enregistré au registre d’acte d’état civil. La plupart du temps, ce sont les personnels de la santé qui effectuent cette déclaration en mentionnant la cause et l’heure exacte du décès. Une fois cette déclaration effectuée, la personne décédée peut être transportée auprès d’une agence de pompes funèbres. Ce papier est indispensable pour que vous puissiez organiser les funérailles et effectuer les démarches juridiques en rapport avec la personne défunte après l’enterrement.

Prévenir les autres membres de la famille et les proches

Afin que tout le monde soit au courant et pour qu’il puisse présenter leur condoléance et témoigner leur attachement à la personne disparue, pensez à envoyer un message collectif mentionnant le décès en question. Pour ce faire, vous devrez envoyer un message groupé en consultant les adresses électroniques et les numéros de téléphone contenus dans le répertoire du défunt. Vous devrez également informer vos collègues de travail afin de pouvoir bénéficier d’un congé pour faire face aux préparatifs liés à ce moment difficile. Actuellement il est possible de publier des messages sur les réseaux sociaux informant la disparition d’un être cher. Comme vous ne pourrez pas informer tout le monde à temps, n’hésitez pas à demander aux autres de faire passer le mot afin que les personnes en relation avec le défunt puissent être tenues au courant.

Planifier les funérailles et l’enterrement

Selon la volonté du défunt, vous devrez choisir le type d’enterrement et les funérailles que ce dernier aurait souhaité du temps de son vivant. La plupart du temps, les gens ont déjà préparé leur enterrement et funérailles en contactant des pompes funèbres avant même qu’ils ne décèdent. Si votre proche a opté pour cette démarche, veuillez vous en tenir compte et discuter avec l’agence qu’il aurait contactée. Si cela n’est pas le cas, il se peut qu’il a déjà stipulé dans son testament comment il souhaite être enterré. Certains optent pour un enterrement dans un cimetière si d’autres choisissent l’incinération. Vous devrez vous décider du type de pierre tombale ou encore de l’urne à commande. Pensez à consulter les prix affichés par les agences funéraires pour que vous puissiez prendre des décisions éclairées bien que ce soit douloureux.

Vérifier le testament et contacter l’exécuteur testamentaire

Est-ce que votre proche a rédigé un testament alors qu’il était encore en vie ? Si c’est le cas, vous devrez vérifier le testament pour connaître le partage de l’héritage quel que soit les biens et avoirs que la personne décédée a possédé. Afin d’assurer le règlement de la succession, la personne défunte a dû nommer un exécuteur testamentaire. Le plus souvent, ce rôle incombe au notaire afin de simplifier les démarches relatives à la succession. Pour en connaître davantage, vous pouvez demander une étude lincy auprès du notaire de la ville.

Régler les paperasses administratives au nom de la personne défunte

Les comptes bancaires, le numéro de téléphone, l’adresse e-mail, les comptes sur les réseaux, l’adresse et bien d’autres encore doivent être fermés après le décès de son propriétaire. Vous pourrez faire suivre les courriers chez vous si la personne défunte est locataire ou si sa demeure se trouve à plusieurs kilomètres de chez vous. Concernant les comptes sociaux, vous pouvez demander une fermeture auprès des administrateurs en montrant une preuve du décès de son dépositaire. Vous pouvez faire suspendre la ligne téléphonique et fermer les comptes bancaires après avoir réglé tous les frais relatifs à la tenue de compte.
Vous savez maintenant quelles sont les démarches à suivre dans les premiers jours et les premières semaines suivant le décès de l’un de vos proches. Sachez que faire face à un deuil n’a jamais été simple, c’est pourquoi nous vous conseillons de vous accorder du temps pour régler toutes les démarches administratives lorsque vous vous sentez capable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.