Breaking News

Combien de temps durent les disjoncteurs et quand les remplacer

Les disjoncteurs électriques sont disponibles dans une variété de tailles et de types et protègent le système électrique de votre maison en surveillant et en coupant l’électricité en cas de problème.

En raison de cette fonction essentielle des disjoncteurs électriques, de nombreuses personnes s’inquiètent de la durée de vie des disjoncteurs électriques et du moment où les remplacer.

Les disjoncteurs modernes ont une durée de vie de 15 à 20 ans. Alors que certains disjoncteurs peuvent durer plus longtemps, les disjoncteurs de type défaut d’arc (AFCI) et défaut à la terre (GFCI) ont une durée de vie plus courte de 10 à 15 ans car les capteurs internes s’usent plus rapidement que le disjoncteur lui-même.

Les disjoncteurs doivent être remplacés tous les 15 à 20 ans ou lorsque des problèmes surviennent.

Les disjoncteurs électriques sont des interrupteurs automatiques qui protègent votre maison contre les pannes électriques causées par l’électricité.

Sans disjoncteurs, l’électricité domestique ne serait pas pratique car de simples problèmes de câblage et d’équipement peuvent rapidement devenir des risques d’incendie et des dangers mortels.

Les disjoncteurs s’usent-ils?

Les disjoncteurs électriques peuvent s’user, surtout s’ils se déclenchent constamment.

L’une des principales raisons pour lesquelles les disjoncteurs se déclenchent est la surcharge.

Les surcharges des disjoncteurs se produisent lorsque les appareils consomment plus d’ampérage qu’ils ne peuvent en supporter.

Votre disjoncteur commencera à surchauffer, endommageant les appareils connectés au circuit.

Plus un disjoncteur est surchargé, plus il se déclenche et par conséquent s’use plus vite.

Le court-circuit est une autre raison pour laquelle les disjoncteurs se déclenchent. Un court-circuit génère beaucoup de chaleur et il y a un risque d’incendie électrique.

Un câblage défectueux et des connexions desserrées sont des raisons courantes de court-circuit des disjoncteurs, ce qui usera rapidement votre disjoncteur.

Votre disjoncteur électrique s’usera également en cas de charges de mise à la terre. Les charges de fuite à la terre peuvent potentiellement causer de graves problèmes car elles provoquent des surtensions électriques.

Combien de temps durent les disjoncteurs?

Oui, les disjoncteurs électriques protègent votre maison contre les incendies et les blessures potentiels. Mais se pose la question de leur durée de vie.

La Consumer de Commission  est une norme qui estime la durée de vie prévue des produits de consommation.

Selon la CPSC, les disjoncteurs électriques peuvent durer entre 30 et 40 ans. D’autres normes spécifient 30 ans comme durée de vie prévue des disjoncteurs .

Cependant, un disjoncteur électrique peut vous servir indéfiniment s’il est correctement installé, non surchargé et s’il n’y a pas de problèmes électriques dans votre région.

Vous n’aurez peut-être jamais à remplacer votre disjoncteur électrique dans cette situation.

Cependant, c’est dans des conditions idéales, et nous savons tous que les conditions idéales n’existent pas.

Si votre région connaît des problèmes tels que des pannes de courant fréquentes, des surtensions, des coups de foudre, etc., vos disjoncteurs devront être remplacés en temps voulu.

Les disjoncteurs de défaut d’arc et de défaut à la terre plus modernes ont des capteurs intégrés qui détectent les défauts d’arc ou de terre (certains disjoncteurs combinés surveillent les deux) dans l’électricité circulant dans le circuit.

Le problème avec ces disjoncteurs est que les capteurs ne durent pas aussi longtemps que le disjoncteur lui-même.

Une fois que le capteur tombe en panne, le capteur ne fonctionne plus comme prévu et ne surveille plus et ne déclenche plus le disjoncteur en cas d’arc ou de défaut à la terre.

Essentiellement, le disjoncteur perd cette protection et redevient un disjoncteur standard.

Les capteurs à l’intérieur des disjoncteurs CAFCI, AFCI ou GFCI échouent généralement en 15 à 20 ans, moment auquel un electricien germain laye doit remplacer le disjoncteur.

Vous devez effectuer des tests mensuels sur les disjoncteurs CAFCI, AFCI et GFCI . Le test consiste à appuyer sur le bouton TEST du disjoncteur et à réinitialiser le disjoncteur lorsqu’il se déclenche.

Le capteur a probablement échoué si le disjoncteur ne se déclenche pas lors du test, et vous devez remplacer le disjoncteur.

Comment savoir si vous avez un mauvais disjoncteur ?

Votre disjoncteur électrique peut tomber en panne pour plusieurs raisons. Un mauvais disjoncteur peut ne pas se déclencher même lorsque trop d’électricité circule, ce qui est un problème grave qui peut provoquer un incendie d’origine électrique dans votre maison.

Heureusement, vous recevrez plusieurs signaux si votre disjoncteur tombe en panne et doit être remplacé.

Des lumières clignotantes ou scintillantes dans votre maison indiquent qu’il pourrait y avoir un problème avec votre disjoncteur électrique.
Odeur de bourdonnement, d’étincelles ou de fumée provenant d’interrupteurs ou d’appareils.

Si vous remarquez que vos appareils sont endommagés ou ne fonctionnent pas efficacement, vous devriez vérifier votre disjoncteur électrique.
Le disjoncteur se déclenche fréquemment. Les disjoncteurs qui se déclenchent fréquemment peuvent avoir une défaillance interne, ou peut-être desserrés et ne pas établir une bonne connexion à l’intérieur du panneau électrique , provoquant l’arc le long de la barre omnibus.

Cela crée une brûlure qui peut réellement faire fondre ou fusionner le disjoncteur à la barre omnibus.
Un disjoncteur peut-il mal tourner ?

Les disjoncteurs électriques protègent les appareils d’éclairage, les appareils électroménagers et les appareils de votre maison contre les dommages. Mais plus important encore, ils vous protègent, vous et votre famille. Les disjoncteurs fonctionnent en perturbant le flux actuel d’électricité.

L’utilisation d’un disjoncteur fiable peut empêcher les courts-circuits, qui peuvent être nocifs et désastreux. Mais comment savoir si vous avez un disjoncteur défectueux ?

Il existe plusieurs signes pour identifier un mauvais disjoncteur. Les signes d’un disjoncteur défectueux comprennent :

  • si vous avez des lumières scintillantes ou clignotantes dans votre maison
  • si les ampoules brûlent fréquemment.
  • si vos appareils électroménagers fonctionnent mal ou si vous rencontrez des perturbations fréquentes lors de leur utilisation.
  • si vos disjoncteurs se déclenchent fréquemment
  • si vous détectez une odeur de brûlé électrique émanant du panneau de circuit.

Ce ne sont là que quelques-uns des signes que vous apprendrez dans cet article et bien plus encore sur les disjoncteurs défectueux, leur réparation et les problèmes de sécurité .

Mais avant d’en venir aux autres signes, commençons par les bases d’un disjoncteur .

Un disjoncteur chaud ne signifie pas que le disjoncteur est mauvais

Parfois, le disjoncteur électrique sera chaud au toucher et il y aura des signes évidents d’usure lorsque vous regardez le côté ou l’arrière du disjoncteur ( regarder l’arrière du disjoncteur nécessite le retrait du disjoncteur et ne doit être fait que par un électricien qualifié ).

Nous avons séparé la température du disjoncteur dans sa section car elle peut être trompeuse.

Avant de vous attarder sur les températures des disjoncteurs, vous devez savoir que les seuils de température des disjoncteurs varient d’un disjoncteur à l’autre.

Les disjoncteurs standard utilisés peuvent avoir une élévation de température jusqu’à 122 degrés F (50 degrés C) et jusqu’à 140 degrés F (60 degrés C) pour un disjoncteur nominal à 100 %.

Les disjoncteurs CAFCI, AFCI et GFCI fonctionneront environ 15 à 20 degrés plus chauds que les circuits standard et les disjoncteurs à 100 % en raison des capteurs intégrés.

Comment déterminer si votre disjoncteur est défectueux

  1. Regardez le disjoncteur et identifiez la pièce ou l’appareil qu’il protège. Vous pouvez le faire en recherchant la feuille d’étiquettes sur la porte du panneau ou l’étiquette d’identification à côté du disjoncteur.

    À partir de ces étiquettes, vous serez en mesure de dire le circuit que votre disjoncteur protège tant qu’elles sont étiquetées correctement. Il n’est pas rare de voir des panneaux mal étiquetés.

  2. La prochaine chose à faire est de débrancher tous les appareils et appareils de ce disjoncteur. Ensuite, assurez-vous de basculer le disjoncteur en position OFF.
  3. Après avoir débranché les appareils associés à ce circuit, vous devrez exclure un court-circuit ou une surcharge du circuit électrique (voir plus) .

    Si un circuit est traversé par plus d’électricité qu’il ne peut en supporter, il semblerait que ce soit un mauvais circuit.

  4. Vous devrez réinitialiser le circuit en basculant fermement le disjoncteur en position ON. Ce que le disjoncteur fera ensuite déterminera quel est le problème électrique.

Un disjoncteur qui ne se déclenche que lorsque vos appareils sont branchés et sous tension, provoquant soit un court-circuit, soit une surcharge électrique. Vous aurez besoin d’un électricien agréé pour inspecter et réparer votre disjoncteur pour vous.

Qu’est-ce qui cause la défaillance d’un disjoncteur ?

Vous trouverez ci-dessous certaines des choses qui peuvent provoquer la défaillance et le déclenchement d’un disjoncteur :

Un disjoncteur usé

Si le disjoncteur est vieux, il peut mal fonctionner et provoquer le déclenchement du disjoncteur.

Lorsque ces pièces s’usent, elles deviennent trop sensibles. Ainsi, même la tension typique, tout courant électrique provoquera un déclenchement.

Connexion lâche

Si une partie du circuit a une connexion lâche, un court-circuit devient une possibilité.

Les fils peuvent rapidement sauter de la connexion principale et entrer en contact avec d’autres dans la boîte métallique. Et donc cela se traduit par un déclenchement du disjoncteur.

Les déclenchements se produisent généralement lorsque la chaleur s’accumule. Ensuite, de minuscules étincelles commencent à se déplacer entre les deux points de contact.

Lorsque vous touchez votre boîte de sortie métallique contenant les fils après un voyage et que vous remarquez une certaine chaleur, la cause probable est une connexion desserrée.

La solution à cela est relativement simple. Vous devez contacter un électricien professionnel pour accéder à la connexion et serrer les fils et les connexions en conséquence.

Ils doivent également isoler tous les fils nus et mettre à la terre l’enveloppe métallique qui abrite les fils.

Connexion corrodée

L’eau et l’humidité ne font pas bon ménage avec l’électricité et les métaux. Ils provoquent l’érosion et le développement de la rouille.

La corrosion ronge des parties des fils, ce qui entraîne une détérioration globale du câblage et de l’étanchéité des connexions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.