Breaking News

Comment réussir la rénovation de son installation électrique ?

rénovation électrique

Rénovation électrique

La mise aux normes d’une installation électrique est souvent une étape difficile. Entre les différentes difficultés techniques et la complexité des travaux, cela demande une grande organisation. Vous vous préparez à réaliser la rénovation d’une installation électrique ? Dans ce cas, cet article devrait vous aider à mieux comprendre comment procéder.

Effectuer un diagnostic électrique

La première étape à réaliser pour rénover son installation électrique est de faire un diagnostic électrique pour établir l’état de l’ensemble des installations électriques de la maison, d’un immeuble ou du bâtiment.

Il en découle un bilan qui fait le point sur l’état de marche, le dysfonctionnement ou les risques éventuels, mais aussi les recommandations des travaux à entreprendre. Dans le cas où le propriétaire envisage de vendre son bien immobilier, le diagnostic électrique comporte un document obligatoire à présenter à l’acheteur pour toute habitation âgée de plus de quinze ans.

À partir des recommandations reçues par le diagnostic, il est préconisé d’élaborer un plan de la nouvelle installation. Pour cela, l’aide d’un professionnel d’électricien Melun est indispensable.

Prendre en compte les normes de sécurité

C’est la plus esthétique, car elle ne se voit pas, mais qui engendre des travaux préparatoires capitaux. En effet, les conducteurs ou les fils doivent être couverts sous des gaines particulières. Ensuite, ces gaines sont encastrées dans les cloisons creuses ou dans les murs.

Vous pouvez choisir d’acheter les conducteurs et les intégrer dans les gaines vides, ce qui est long, fatigant, mais économique, ou acheter les gaines directement préfilées plus onéreuses, mais qui vous permettront de gagner beaucoup de temps. La différence de prix n’est pas très importante et nous vous préconisons la deuxième option. Les conducteurs sont donc complètement invisibles, car ils ne délogent que pour être raccordés aux prises de courant, aux interrupteurs, aux points lumineux, à partir des boîtiers circulaires en plastique encastré dans le mur.

Ce qui vous force à forer des saignées dans les cloisons ou les murs et ensuite à recommencer un enduit pour combler les saignées une fois les gaines installées, puis d’appliquer la peinture ou le papier peint. Mais avant d’entamer, quelques rappels s’imposent.

En premier lieu, vous êtes tenu de respecter la norme en vigueur NF C15- 100. Elle définit entre autres, la hauteur des interrupteurs, l’emplacement des prises de courant, les mises à la terre, etc. Ensuite, il faut souligner que la section des fils n’est pas identique pour les interrupteurs et les points lumineux ainsi que pour les prises de courant. Pour les premiers, vous êtes obligé d’utiliser au minimum du fil de diamètre 1,5 mm, mais il est aussi possible d’utiliser du 2,5 mm.

Quant aux lignes de prises de courant, elles doivent être alimentées par des fils de 2,5 mm. Une ligne de prises de courant ne doit pas comporter plus de 8 prises. Si vous avez besoin d’en installer plus, vous devez tirer à partir du tableau de répartition une nouvelle ligne supplémentaire. Il est strictement interdit de mettre en place sur une même ligne les prises de courant et les interrupteurs. La norme exige une prise de courant par surface de 4 mètre carré. Quitte à rénover votre installation, il vaut mieux être généreux sur le nombre de prises de courant, vous n’allez pas le regretter. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à demander de l’aide d’un professionnel en électricité comme l’électricien Melun. Il dispose une équipe professionnelle pour vous aider.

Réaliser une estimation de la puissance de la nouvelle installation électrique 

L’estimation de la puissance de sa nouvelle installation électrique se fait en prenant en compte de la puissance et du nombre des dispositifs électriques.

Pour un chauffage électrique, la puissance moyenne indispensable est de 100 W (watts) par mètre carré. Pour un éclairage, c’est 10 W. une machine à laver, un chauffe-eau électrique, un four électrique demande chacun, d’une puissance d’environ 2000 W.

En cas de rénovation électrique d’une maison vétuste « tout électrique », autrement dit composant des appareils de cuisson, des convecteurs, et un ballon d’eau chaude marchant à l’électricité, la puissance doit être prise entre 15 et 35 kW (kilowatts). Un électricien Melun saura vous donner une évaluation plus précise.

Si le raccord ne suffit pas, il sera sans doute indispensable de revoir l’ensemble du réseau. Attention, une rénovation électrique intégrale est onéreuse : 135 euros TTC en moyenne le mètre carré pour une rénovation complète de l’installation sans chauffage électrique et 175 euros le mètre carré avec chauffage électrique.

Pour une rénovation électrique de logement ou d’appartement à moindre coût, il est recommandé de demander au moins trois devis pour faire une comparaison des rapports qualité-prix.

Des sites de mise en relation sur internet vous permettent de joindre rapidement des électriciens à proximité de chez vous. Il faut savoir que le taux horaire d’un électricien Melun est en moyenne de 60 euros TTC. Pour des rénovations d’envergure, il va compter le plus souvent un forfait. Ainsi, la fourchette moyenne de prix d’un électricien (main-d’œuvre seule) pour une rénovation électrique est comprise entre 500 euros et 1 900 euros TTC.

 En bref, il est facile d’augurer la puissance d’une installation électrique en ajoutant la puissance indispensable de chaque dispositif de la maison. Si cela est insuffisant, une rénovation électrique complète peut s’avérer indispensable.  

Quelles sont les étapes de la rénovation électrique ?

Une fois que toutes les autres étapes ont été effectuées, voici les étapes à respecter pour réussir à rénover son installation électrique :

    • Défaire l’ancienne installation : avant de pouvoir rénover, il faut d’abord démonter l’ancienne installation. Pour ce faire, s’assurer de couper le courant pour limiter les risques d’incidents.
    • Installez les nouveaux matériels : en se basant sur le plan, élaborer en amont la nouvelle installation électrique, et en se conformant aux normes, effectuer les travaux adaptés.

La rénovation son installation électrique peut demander l’intervention de nombreux types de travaux : allant de la maçonnerie aux travaux électriques. Pour connaître l’envergure des travaux à effectuer, se rapprocher des professionnels comment l’électricien Melun est fortement préconisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *