Breaking News

Choisir méticuleusement un lubrifiant industriel pour sa machine

lubrifiant industriel

Indispensable aussi bien dans le domaine de l’agriculture que de la construction, mais également dans l’industrie automobile et autres, le lubrifiant industriel dépend du type de machine à disposition. Ce fluide se décline en différentes versions pour être compatible avec l’utilisation de l’engin et les autres paramètres importants mis en jeu dans le milieu exploité. Pour ne pas vous tromper lors du choix d’un lubrifiant industriel, il convient de prendre en compte divers facteurs. 

Quels sont les critères de sélection d’un lubrifiant industriel ?

Les lubrifiants industriels sont des huiles indispensables pour assurer le bon fonctionnement d’une machine. Il peut s’agir d’une huile minérale, à base de graisse minérale et principalement adaptée aux automobiles anciennes, ou d’une huile synthétique composée essentiellement de graisse de synthèse. La viscosité est également un paramètre important lors du choix d’un lubrifiant à base d’huile, de graisse ou de pâte lubrifiante.

Lorsque vous choisissez le lubrifiant adapté à votre véhicule, à une machine industrielle ou à un tracteur agricole, il convient de prendre en compte son application, exemple d’une huile de boite de vitesse automatique. Déterminez préalablement si la graisse sera utilisée pour fluidifier le mouvement d’un roulement, d’une pompe ou d’un compresseur. Ensuite, vérifiez les conditions d’utilisation du produit qui vous intéresse. Assurez-vous qu’il s’adapte à la température du milieu dans lequel vous évoluez. Ce paramètre est important puisqu’il existe des huiles à vaporiser qui conviennent mieux à une température élevée. La viscosité du produit figure également parmi les conditions à prendre en considération. Encore une fois, vous devez vérifier si la consistance de l’huile supporte une température élevée. Enfin, avant de finaliser votre choix de lubrifiant industriel, tenez compte de la pression que le fluide doit subir. 

Quelle sorte de lubrifiant choisir ?

Les lubrifiants industriels se déclinent sous trois formes, à savoir les huiles, les graisses et les pâtes. Les huiles mécaniques sont souvent utilisées pour réduire l’usure prématurée des pièces en mouvement tandis que les huiles de coupe protègent les outils de la corrosion et de l’échauffement. Dans le commerce, vous trouverez des huiles dont les performances varient en fonction de la température. C’est le cas des huiles de synthèse qui s’adaptent plus aisément aux températures extrêmes. 

Comme leur nom l’indique, les graisses servent à graisser et à fluidifier les corps en mouvement. Elles sont également utilisées pour modérer la température et pour préserver les pièces de l’usure. Ce type de lubrifiant supporte plus particulièrement les températures élevées, les vitesses importantes et les lourdes charges. 

Les pâtes lubrifiantes, quant à elles, ont été élaborées pour supporter une utilisation dans un milieu où la température avoisine les 300° C, voire plus. Il est bon de savoir qu’à cette température, les huiles et la graisse peuvent s’évaporer. 

Quels sont les avantages d’une lubrification à l’huile, à la graisse et à la pâte ?

Les huiles possèdent des propriétés remarquables en termes de lubrification, de coupe, d’usinage et de protection. Certains produits sont conçus pour limiter l’échauffement généré par le frottement tandis que d’autres lubrifient tout en assainissant la surface de travail. Si l’huile minérale constitue le produit le plus courant, l’huile de synthèse est appréciée pour son moindre impact sur l’environnement. 

Affichant une texture semi-solide, la graisse ne s’intègre pas à la forme du contenant. Assez visqueuse et conductrice d’électricité, elle est idéale pour lubrifier les machines, les outils et les câbles électriques. Ce type de lubrifiant ne nécessite pas non plus de filtrage avant utilisation. Si la graisse minérale à base de vaseline et de paraffine simplifie le glissement des pièces, la graisse synthétique les protège de l’oxydation. 

La pâte lubrifiante partage quelques points forts avec l’huile ou la graisse, notamment en ce qui concerne la résistance à la température élevée ou la capacité de transmettre le courant électrique. En outre, ce lubrifiant se distingue par sa solidité face aux lourdes charges. Il protège également les pièces métalliques de la rouille de friction et d’usure. Par ailleurs, la pâte lubrifiante facilite le démontage des pièces exposées à une chaleur extrême. 

Si vous avez besoin de plus d’informations concernant les lubrifiants, n’hésitez pas à nous contacter. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.