Breaking News

Comment devenir électricien professionnel ?

Le métier d’électricien ne s’improvise pas. C’est une discipline exigeante qui requiert non seulement un savoir-faire manuel, mais également intellectuel. Pour devenir électricien professionnel, le meilleur conseil est de suivre une formation spécialisée dans le domaine. Il est aussi indispensable de disposer des compétences et des qualifications requises : passion, rigueur, vigilance, etc.

Connaître les bases fondamentales du métier

 

Avant de se lancer dans le métier d’électricien, il est important de savoir en quoi cela consiste vraiment. Contrairement aux idées reçues, le travail d’un tel spécialiste ne se résume pas seulement à fixer des prises et à poser des câbles. Travaillant dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, cet artisan a aussi pour mission de relier les différents appareillages et équipements électriques de toute maison, afin que le courant puisse circuler. Il peut ainsi réaliser et réparer les installations d’appareils électriques du logement, comme l’interrupteur, le transformateur, le circuit électrique ou encore le disjoncteur. Dans le cadre de son travail, l’électricien se charge également de la mise aux normes des installations électriques (anciennes ou nouvelles), de la pose des gaines électriques, de la connexion des fils et de l’installation des systèmes domotiques.

L’électricien est le garant du bon fonctionnement des installations électriques et de la mise en service des systèmes de sécurité. Maîtrisant les bases techniques du métier, il doit être en mesure d’intervenir en cas de panne ou de dysfonctionnement des outils électriques. La lecture des schémas de câblage fait également partie des compétences de cet expert. Muni des équipements adéquats, il travaille de façon sécurisée et dans le respect des normes en vigueur. Que ce soit dans une maison individuelle, dans un appartement ou dans une entreprise, il peut intervenir dans les meilleurs délais. Il peut travailler sur de la basse tension comme sur de la haute tension.

 

Avoir les compétences exigées en électricité

 

Tout comme les autres professions, le métier d’électricien demande certaines qualités et compétences professionnelles spécifiques : précision, habileté, minutie, esprit méthodique, etc. Certaines connaissances techniques, comme les mathématiques et la physique, sont également indispensables, notamment lors de la conception de plan de distribution et de connexion. N’étant pas innées, ces connaissances ne s’obtiennent que par apprentissage au sein d’une école spécialisée. Il est donc impératif de suivre une formation professionnelle en électricité pour pouvoir exercer et se présenter comme artisan professionnel. En France, il existe de nombreuses offres de formation électricien : Brevet de Maîtrise électricien d’équipement (BM), BEP électrotechnique, CAP en maintenance des équipements électriques, Bac Pro en énergie électrique, etc.

Le métier d’électricien constitue une belle perspective d’avenir pour les étudiants qui souhaitent travailler dans le BTP. Grâce aux nombreuses formations professionnelles, il leur est possible de se lancer à leur propre compte (auto-entrepreneur) ou de travailler pour le compte d’une grande entreprise. Parce que le domaine de l’électricité présente plusieurs risques, il est vivement conseillé de suivre une formation assidue afin de garantir un travail soigné et de qualité. Pour plus d’informations, les futurs électriciens peuvent prendre conseil auprès des artisans déjà expérimentés et spécialement formés dans le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *