Breaking News

En quoi consiste le métier d’artisan couvreur ?

Les activités et les services offerts par le couvreur sont très sollicités dans les périodes de pluie et en hiver. Le présent article va se concentrer sur la présentation en détail de tout ce qu’il faut retenir sur la profession de couvreur.

C’est quoi un couvreur ?

Un couvreur comme son l’indique est celui qui a une spécialisation dans le domaine de la couverture du toit. En effet, c’est un artisan qui entretient les toitures des maisons et de tous types d’immeubles.

Le métier a déjà existé depuis longtemps, plus précisément au moment où l’homme a commencé à construire des ouvrages.

En effet, au fil des années et sous l’effet des aléas climatiques, l’état de la toiture peut s’altérer et finir par provoquer des dégâts importants. L’humidité causée par les fuites d’eau et l’infiltration d’air au niveau de la maison peut ruiner la maison. C’est ainsi que le couvreur est là pour prévenir ces éventuels dangers, et le cas échéant, procéder à la réparation ou voire même la rénovation totale de la toiture. À côté de ces interventions vitales, l’expert en toiture tel que ce couvreur dans le 35 peut aussi donner de l’esthétique à la propriété des particuliers.

Par ailleurs, le couvreur travaille dans la plupart des cas avec un charpentier ou un maçon pour une réparation parfaite de la toiture. Il peut donc participer activement à la construction de l’immeuble. À part cela, le couvreur effectue des petits travaux d’entretien de la toiture comme le démoussage. La récupération des eaux de pluie qui s’écoulent dans les gouttières fait partie aussi des activités accessoires du couvreur.

En ce qui concerne les tâches proprement dites, le couvreur procède à l’installation des revêtements d’une toiture neuve. De plus, il remplace les bardeaux et les tuiles qui sont abimées.

Les moyens et les conditions de travail d’un couvreur

La profession de couvreur constitue un métier à risque dans le sens que le plan de travail se trouve en hauteur. De ce fait, le respect des dispositions sécuritaires est primordial dans l’exécution de ses tâches. En effet, le travail de la toiture est très dangereux, c’est pourquoi il est nécessaire de faire appel à des professionnels pour les travaux relatifs à la toiture. Par ailleurs, il est à souligner qu’un couvreur ne travaille jamais seul, mais opère toujours avec ses coéquipiers pour assurer l’efficacité de leur service.

Le métier de couvreur est fait pour les personnes qui aiment travailler au grand air et non pas dans des espaces restreints et cloitrés dans un bureau. Et puisqu’il s’agit d’un travail délicat, le couvreur peut être amené à signer ses travaux et ses interventions selon la tradition.

S’agissant des outils de travail, l’utilisation de l’échelle est une étape primordiale. Toutefois, il peut recourir à l’usage d’une nacelle pour faciliter l’accès à la toiture. Pour les travaux proprement dits, le couvreur peut utiliser une cisaille à moteur ou à roulette, une coupe ardoise, un inspirateur, des crayons de perforateur, un compresseur à haute pression et encore d’autres outils opérationnels.

Ce sont les sociétés de bâtiment qui offrent le plus souvent leur service pour ces genres de travaux. Par ailleurs, l’exercice de ces activités ne nécessite pas une grande résistance physique, seulement il faut une bonne endurance, car les travaux à faire ne sont pas minimes.

Les formations, la carrière et la rémunération d’un couvreur

Il est possible d’obtenir un Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) provenant d’un lycée professionnel. En tout cas, l’acquisition d’un brevet en la matière serait un atout pour pouvoir s’adonner à cette profession. Les différentes formations qui ont été suivies permettent au couvreur de garantir un meilleur rendu de travail en conformité avec le contrat passé avec les clients.

Enfin s’agissant du salaire, le couvreur est rémunéré selon les types de travaux qu’il effectue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *