Breaking News

Récupération de données raid 1 : les détails à connaître

récupération données raid1

Le Raid 1 est de plus en plus utilisé aussi bien par les particuliers que les professionnels car sa fiabilité est incontestable. En effet, ce raid est conçu de manière très simple. En cas de panne, le professionnel qui se charge de récupérer les données donnent souvent un pronostic positif. Découvrez pourquoi.

Raid 1 : son fonctionnement

Dans un Raid 1, toutes les données sont copiées de manière simultanée sur tous les disques membres du raid. Pour cette raison, le Raid 1 est mieux connu sous l’appellation de raid miroir ou encore de mirroring.  Etant donné que les données ne sont pas distribuées, le raid 1 ne connait pas la parité. Le seul souci avec le Raid 1 est qu’il n’offre pas un meilleur gain en capacité. La raison en est que  la capacité de la grappe équivaut à celle du plus petit disque.

Comment récupérer les données perdues sur un Raid 1

Le Raid 1 n’est autre qu’une copie sur l’ensemble des disques qui le compose. Ainsi, tant qu’il existe un disque fonctionnel dans le raid, il est toujours possible d’envisager une récupération de données. Bien entendu, le disque en question doit être totalement sain afin que le spécialiste de la récupération de données puisse garantir une récupération à 100% des données.

Par ailleurs, si l’ensemble des disques sont dégradés, l’opération promet d’être délicate mais non impossible. En effet, pour récupérer les données sur un Raid 1 dont tous les disques ne sont pas totalement sains, le spécialiste qui s’attèle de l’opération commence par identifier le disque plus sain par rapport aux autres afin de créer un clone. S’il ne trouve pas le disque adéquat, il doit créer le clone à partir de plusieurs disques. Cette opération permet de recouvrir en partie les données et non en totalité. Le clone créé sera alors analysé comme un seul disque pour davantage d’efficacité ;

Quelles sont les précautions à prendre lors de l’opération de récupération ?

Certes, le raid 1 est nettement plus  fiable par rapport à d’autres Raids. Cependant, il est impératif de prendre le maximum de précaution dans le cadre d’une opération de récupération de données. Ainsi, dès que le raid est déclaré en panne, il ne faut plus y toucher bien que certains disques sont encore sains. La raison en est que s’il continue à être utilisé, les données enregistrées risquent d’être écrasées, pour en savoir plus, vous pouvez consulter dès à présent l’avis d’un spécialiste.

Par ailleurs, la création de clones des disques est une opération obligatoire. Ainsi, le travail est réalisé sur les clones et non directement sur les disques. En cas d’échec de l’opération, il serait alors possible de revenir en arrière en créant de nouveaux clones.

Si les disques composants un raid 1 ne sont plus totalement sains, il y a encore une solution envisageable : la création d’un clone à partir de tous les disques. Bien entendu, les données qui seront collectées ne seront pas forcément complètes. Afin d’éviter les malentendus, le spécialiste de la récupération de données indique le taux de récupération possible au client avant de trancher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *