Breaking News

Tout savoir sur le métier de pilote de drone 

Devenir un pilote de drone n’est pas destiné à tout le monde. Même si le marché du drone est devenu à la portée de tous, télépiloter un drone est soumis à un dispositif réglementaire pour éviter toute forme d’accidents et protéger la vie privée d’autrui. Les applications de fonctionnalité et les tutoriels sur le net sont toutefois nombreux. De plus, les pilotes de drone sont très recherchés dans les secteurs de la surveillance, du BTP, de l’ingénierie, de l’audiovisuel et de la photographie. Comment devenir un pilote de drone ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce métier en pleine expansion.

Mission d’un pilote de drone

Pour devenir un professionnel de drone ou en télépilote de drone, sachez qu’il ne vous suffit pas de savoir télécommander l’appareil pour espérer trouver un emploi dans ce domaine. Les missions d’un conducteur de drone sont variées selon le domaine d’activité. Il est possible de lister quelques activités génériques. A savoir : maîtriser l’appareil en mode gyroscopique, trouver des vues exploitables, utiliser un GPS. D’ailleurs, il se charge de veiller au respect du plan de vol et du dossier de vol.  Le proffessionnel de drone évite les pannes en vol. De plus, il contrôle le climat avant et pendant le vol. Bien sûr, il est nécessaire de bien communiquer instantanément les données du vol à l’équipe technique. Un bon professionnel devrait garantir les solutions d’urgence. Vérifier les problèmes techniques du drone entre chaque vol et relever les différents paramètres de navigation.

Aussi, il devrait rester en contact avec le centre de contrôle aérien. Afin de rédiger un rapport pour chaque vol et le communiquer à l’acteur. Le spécialiste utilise de nombreux logiciels en rapport avec le secteur d’activités afin de transmettre les données et les images accumulées au commanditaire.

Les qualités requises pour devenir un pilote de drone

L’exercice d’un conducteur de drone exige certaines qualités professionnelles. Maitriser le sens de l’orientation dans l’espace est une qualité prérequis évidente. Une expérience du guidage est également nécessaire. Le futur pilote de drone doit aussi faire preuve de grande rigueur sans faille. Effectivement, il faut en permanent respecter de nombreuses règles de sécurité à chaque vol. Si une panne de batterie survient au cours d’un vol, l’appareil peut être endommagé et la chute peut occasionner des dommages corporels sur des personnes et des dommages matériels sur des constructions diverses.

Pour devenir un pilote de drone qualifié, vous devrez donc être autonome et être capable de prendre rapidement des initiatives. Généralement, un pilote de drone travaille seul sur le terrain. Vous devez donc pouvoir remplir vos objectifs sans l’aide d’une assistance technique. Toutefois, vous devez  être doté de capacités de communication et d’écoute pour bien comprendre la demande de vos clients et pour fournir les données et les images en cohérence avec les exigences de votre commanditaire.

La carrière d’un pilote de drone

Plusieurs secteurs d’activités ont trouvé de nombreux avantages à utiliser des drones. Dans le secteur du BTP, les conducteurs de cet appareil volant sont de plus en plus sollicités pour réaliser des suivis de chantiers, des inspections, des bilans thermiques et des contrôles de toitures. Dans les lieux protégés et les forêts, les pilotes de drones peuvent assurer le repérage et les missions de surveillance pour éviter les incendies. Dans le domaine de la communication, ils sont employés pour prendre des images et des données aériennes à des fins informatives ou publicitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *