Breaking News

Zoom sur le métier d’un expert incendie

Tout ce qu’il faut savoir sur l’expert incendie

Un incendie, un vol, une explosion, une malfaçon ou encore des dégâts des eaux font généralement l’objet d’une expertise. Le sinistre doit bien évidemment être déclaré à l’assureur, mais l’enquête est menée par un expert spécialisé dans le domaine. Il a donc pour mission de se rendre sur les lieux pour constater les faits. Il recherche les causes de la catastrophe et estime le montant des dommages. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce fameux métier.

Principe de fonctionnement du métier

Tout sinistre donne en général lieu à une expertise. Une fois celui-ci déclaré à l’assureur, c’est donc l’expert incendie qui mène l’enquête. Pour cela, il se rend sur les lieux de la catastrophe pour constater les faits. À partir de ce qu’il y remarque, il détermine les causes de l’événement. Il estime également le montant des dommages. Mais avant d’intervenir, ce spécialiste doit être mandaté. Cela se fait par l’assuré ou l’assureur. Toutefois, il est aussi possible que le professionnel soit mandaté par le juge dans le cadre d’une procédure judiciaire. Une fois qu’il a son ordre de mission, il se doit de donner son avis technique sur les causes du dommage. Il en est de même pour la nature des différentes réparations et leur coût.

Comment ce professionnel travaille-t-il ?

Pour pouvoir donner son avis technique, l’expert incendie recueille des témoignages. Il s’assure aussi que les déclarations fournies dans le constat soient bien exactes, tout en évaluant le respect des normes de sécurité. Il établit d’ailleurs la valeur des objets bénéficiant d’une garantie avant et après la catastrophe. Au cas où des responsabilités apparaissent, il est de son devoir de fournir à celui qui l’a mandaté les divers éléments qui peuvent aider à les apprécier au mieux. La remise de ses conclusions est sa dernière mission. Celles-ci serviront de base lorsqu’on calcule le montant des indemnisations. À noter que ce type de professionnel peut être salarié auprès d’un cabinet d’expertise ou indépendant. Dans tous les cas, il se doit de disposer de grandes connaissances techniques, surtout dans le domaine du bâtiment. La maîtrise du droit des assurances est également nécessaire. Cet expert est en outre soumis à des règles déontologiques. Il doit alors faire preuve d’impartialité, d’intégrité, d’honnêteté et de moralité.

Qu’en est-il du salaire de ce type de professionnel ?

Contrairement aux idées reçues, la rémunération d’un expert incendie n’est pas fixe. En fait, elle dépend grandement de la pratique de sa profession : salarié ou libéral. Ainsi, si le professionnel travaille auprès d’un cabinet d’expertise, son salaire peut aller de 1450 à 2100 euros par mois. Par contre, s’il est indépendant, il devrait toucher entre 1 700 et 2 500 euros par mois en moyenne. Il est bon de souligner que les spécialistes exerçant dans ce domaine un peu particulier sont encore peu nombreux en France. En tout cas, ils démarrent souvent leur carrière au sein d’un cabinet d’expertise. Ils y travaillent donc en tant que collaborateurs. Toutefois, ils peuvent devenir associés au fil des années en prenant une part plus active dans la gestion du cabinet. Ils peuvent également choisir de devenir indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *