Breaking News

Quand le défaut de paiement est à l’origine du problème de trésorerie pour l’entreprise

mauvais payeurs

Le défaut de paiement plonge les victimes dans le désarroi. ¼ des entreprises font faillite à cause de ce problème. Cela signifie que le retard de paiement mine peu à peu la trésorerie. Il faut prendre les mesures nécessaires pour remédier à la situation. Alors comment et quand agir ?

Ce qu’il faut savoir sur la trésorerie d’entreprise

La trésorerie résulte de la différence entre les actifs disponibles et les dettes à court terme. Ce terme désigne ainsi les sommes que l’entreprise peut immédiatement mobiliser pour ses besoins. Il constitue un indicateur fiable sur sa viabilité. Avoir suffisamment de trésorerie est synonyme d’une capacité à financer les dépenses quotidiennes pour l’entreprise.

La disponibilité des fonds constitue ainsi une préoccupation de tout dirigeant avisé. Il doit assurer une bonne gestion de la trésorerie pour que l’entreprise puisse tenir ses engagements lors de l’échéance. En revanche, les soucis de trésorerie peuvent conduire celle-ci à un redressement judiciaire. Pire, ils sont à l’origine de faillites pour de nombreuses sociétés.

Le retard de paiement fait justement partie des problèmes qui minent la trésorerie de l’entreprise. Ce fait avéré, celle-ci n’a d’autre choix que régler tardivement ses fournisseurs. Or, il s’agit d’une décision audacieuse qui risque de nuire gravement à la réputation de l’entreprise. Parfois, cela peut amener à la cessation d’activité, ses fournisseurs n’ayant plus confiance en elle. Le défaut de paiement devrait être ainsi pris au sérieux pour n’importe quelle société.

Problème de trésorerie et mauvais payeurs

Il est évident qu’éviter les mauvais payeurs met l’entreprise à l’abri du problème de trésorerie. Pour cela, elle doit faire preuve de fermeté et de prudence. Par exemple, il est toujours judicieux de vérifier la solvabilité d’un client en cas de grosse commande. Le site du registre du commerce et des sociétés de tribunaux de commerce constitue un bon repère.

De même, l’entreprise doit imposer un contrat contraignant à ses clients. Cette fermeté doit se voir à travers ses conditions générales. Elle peut se permettre d’appliquer des majorations de retard lorsqu’il y a retard de paiement. Grâce à ce document, il sera plus facile de passer à des stades supérieurs face à un client de mauvaise foi.

Il faut aussi reconnaître que tisser une bonne relation avec les clients évite des complications. Lorsque l’entreprise est appréciée d’eux, ils sont encouragés à régler plus vite leur facture. Cela dit, l’inverse peut toutefois se produire dans le même contexte. Certains clients abusent de leur fournisseur lorsqu’ils constatent que celui-ci est trop clément. Il vaut mieux alors agir avec prudence pour la relation avec la clientèle.

Des défauts de paiement malgré les précautions

Effectivement, les mauvais payeurs sont parfois difficiles à éviter. De plus, il y a des clients qui savent cacher bien leur jeu. Malgré les précautions, l’entreprise peut ainsi tomber dans le piège des défauts de paiement. La première chose à faire est certainement d’essayer de régler l’affaire à l’amiable. Pour cela, la relance par voie téléphonique ou par courriel sera l’idéal.

Dans le cas où les efforts de l’entreprise demeurent vains, elle peut passer aux niveaux supérieurs. Lorsqu’il faut porter l’affaire devant les tribunaux, il vaut mieux se faire assister par un expert de la loi. Dans la même ligne, elle peut choisir de dénoncer en ligne le mauvais payeur. Cette action est rendue possible sur https://www.les-mauvais-payeurs.com/ . Pour précision, il suffit de créer un compte sur cette plateforme pour passer à l’action.

Autre avantage de ce site est l’abondance d’informations sur les mauvais payeurs. Il propose des astuces pour mieux les connaître. A cela s’ajoutent des conseils pour éviter le désagrément lié au paiement tardif.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *