Breaking News

Le paysagiste, le professionnel des espaces verts et de la nature

paysagiste

Les paysagistes sont des artistes opérant sur l’aménagement des jardins et des espaces verts. Derrière le terme commun, « Paysagiste » se cache en vrai des fonctions très variées allant de l’ouvrier paysagiste au concepteur de jardins. L’objectif de ces fonctions est d’idéaliser le cadre de vie en y intégrant la nature.

Qu’est-ce qu’un paysagiste ? 

Avant tout, un paysagiste 77 est un véritable artiste, mais surtout un passionné de la nature. En tant qu’architecte des espaces verts, le paysagiste contribue aussi bien aux projets de territoires qu’aux projets urbains et dans les jardins de particuliers.

Aménagement de jardins et de parcs, de places, d’aires de jeux, de zones industrielles, de rues piétonnières, ou encore de bords de rivières, les endroits pour lesquels le paysagiste est amené à intervenir sont très nombreux. Le paysagiste intervient aussi bien dans les campagnes que dans les villes.

Les récapitulatifs et évolutions du métier

Durant les années 50, les travaux paysagers ont connu leur élargissement lorsque les grandes étapes de reconstructions étaient impérieuses. C’est dans cette optique qu’en France, la professionnalisation en architecture du paysage était un premier pas pour accompagner cette dynamique.

L’architecture du paysage est actuellement au cœur des participations de la redynamisation urbaine. En effet, il est sans doute vain de rappeler que le tourisme est un des facteurs qui fait diriger le volant économique d’un pays.

L’aménagement des paysages s’intègre donc dans les politiques publiques, car il constitue un facteur de bien-être pour les institutions à travers l’aménagement des espaces de verts, de parc, etc.

La création est attribuée au paysagiste 77 concepteurs tandis que la mise en œuvre relève des qualifications des prestataires, dont les entrepreneurs paysagistes.

Quelles sont les missions d’un paysagiste ?

L’ouvrier paysagiste 77 a pour mission principale l’entretien et, dans ce cadre, prend en charge :

    • du traitement (désherbant, engrais…) des plantes et des sols. Pour appliquer des produits phytosanitaires, il faut disposer un certificat et suivre une réglementation assez lourde. Plusieurs entreprises opèrent dans ce domaine. Il existe des options alternatives, non chimiques, mais dont l’efficacité est moins conséquente. Le paysagiste doit faire très attention lors de l’application de produits chimiques ;
    • de la taille des haies, des arbustes… en prenant comptent de la hauteur voulue, du type de plantes… Il peut apporter aux arbustes une forme spécifique, on parle alors de taille ornementale. Il doit être en mesure de disposer une approche juridique pour savoir ce qu’il est possible de réaliser en limite de propriété quant à l’ombre, aux branches, aux fruits ;
    • de l’entretien et de l’arrosage du système d’arrosage ;
    • d’identifier les problèmes des végétaux ;
    • de l’entretien des zones de plantation : ramassage des feuilles, bêchage des massifs, décapage de la mousse, enlèvement des plantes mortes… ;
    • du défrichage du terrain ;
    • de l’entretien des gazons avec la tonte (avec une tondeuse autoportée ou non selon le terrain), l’aération (ouverture de la pelouse à intervalles réguliers) ; le ramassage de l’herbe ;
    • de l’entretien des équipements.

Par ailleurs, il prend aussi en charge de l’abatage et de l’élagage. Cela fait partie du service d’entretien. Certaines entreprises se spécialisent seulement dans ce secteur. Appelé élagueur, le paysagiste 77 :

    • Prépare son opération et son chantier dans l’arbre (car monter et descendre de l’arbre trop souvent fait perdre du temps et prendre des risques). Il marque et choisit les branches sollicitant une intervention.
    • Soigne les arbres en lavant les plaies ou en passant dessus un baume pour soutenir à la cicatrisation.
    • Coupe les branches (à l’aide de tronçonneuses ou de scies) selon le choix de la taille : taille d’entretien, taille de formation (pour donner une silhouette aux jeunes arbres), taille d’accompagnement (pour les arbres qui arrivent au stade maximal de développement)…
    • Abattent les arbres qui le nécessitent ou mettent en œuvre des techniques de consolidation (haubanage : il fixe des câbles dans le sol et il les assemble pour maintenir le tronc). 
    • L’élagage et l’abattage se font en hauteur, il faut donc ne pas avoir le vertige, soit sur une nacelle, soit en étant encordé. Le paysagiste est toujours accompagné d’une personne qui reste au sol pour évacuer les branches, mais surtout pour veiller à sa sécurité…

Quels sont les matériels et équipements du paysagiste ?

L’entrepreneur paysagiste a besoin de beaucoup de matériels et outils différents pour effectuer les constructions et les créations décoratives. Pour effectuer des travaux de plantation ou de terrassement, le paysagiste 77 peut avoir besoin :

    • d’une binette pour désherber et racler le sol ;
    • d’une bêche pour cultiver la terre, mais aussi déraciner et replanter de petits arbustes ou des plantes ;
    • d’une barre à mine pour faire des trous dans de la terre dure pour y placer un piquet ;
    • d’un compacteur à plaque vibrante qui permet de terrasser les sols en compressant la terre ou bien au dallage ;
    • d’une fourche qui avec ses dents sert à pulvériser la terre qu’elle soit argileuse ou dure afin de l’aérer ;
    • d’un cordeau pour faire des lignes bien droites et ainsi aligner précisément les haies ;
    • d’une masse pour planter des poteaux ou des piquets dans la terre ;
    • d’un grattoir pour nettoyer le sol correctement avant et après les travaux ;
    • d’une pelle pour faire des trous et les servir, mais aussi pour ajuster le sol ;
    • d’un râteau pour ajuster le sol et ramasser les feuilles ;
    • d’une pioche pour désherber, dessoucher, épierrer ou faire des trous de plantation ;
    • d’une tarière (manuelle ou hydraulique) accompagnée de mèches à tarière pour creuser le sol pour y placer des piquets.

Combien coûtent le salaire d’un paysagiste ?

La rémunération du paysagiste 77 est fonction de son lieu d’exercice, son statut, et sa réputation. En tant que paysagiste débutant, il pourrait toucher environ 2000 euros bruts par mois. Avec quelques années d’expérience et à son compte, il peut gagner jusqu’à 3500 euros par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *